Sur les quais

Aller en bas

Sur les quais

Message  Kalirian le Jeu 6 Jan - 18:29

Kalirian marchait d'un pas calme, pour une fois, il n'était pas pressé. Personne à secourir, à soigner dans l'urgence. Il n'avait pas fait de cauchemar depuis deux nuits. Un record... Même s'il n'était pas sûr d'en être rassuré, ce phénomène était si étrange, il en était soulagé, lui qui avait oublier ce que voulait dire une bonne nuit de sommeil. Alors si son pas était tranquille, ses yeux étaient à l'affut. C'était une habitude, une obsession. Une obsession à double tranchant, car son allure sombre doublée de ses regards scrutateurs, bien que très discrets, faisant s'écarter les gens de son chemin. Honnêtement, cela l'indifférait, il rencontrait rarement deux fois la même personne et qu'importent les inconnus? Il avait vu tant d'horreur qu'il n'aurait imposé sa compagnie à personne.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Ven 7 Jan - 2:23

Maître Linaor était assis sur le quai le regard perdu sur l'horizon. Il n'appréciait toujours pas la chaleur étouffante du sud et le petit air frais qui venait du lac lui faisait du bien.
Il ne portait pas son masque habituel qui l'identifiait d'ordinaire au premier coup d'œil, mais il avait dissimuler la partie droite de son visage sous une plaque de liège habilement attachée. Ainsi sa peau apparaissait blanche et lisse.
Il retournerait bientôt dans le nord ; Lomi avait besoin de lui et il lui apporterait son soutient, mais pour quelques jours encore elle devrait se débrouiller seule.
Il avait besoin de mener le deuil à sa manière, en se perdant dans la masse anonyme et en se faisant oublier. Ah, et en allant s'assurer du bien être de la meurtrière de son meilleur ami aussi...
Linaor n'avait jamais été aussi malheureux de sa vie. Il ne pouvait pas la haïr, cela aurait servi d'exutoire à son chagrin, mais il avait fallut qu'il s'entiche d'elle.
Elle non plus ne vivrait pas heureuse ; elle aurait toujours ce poids sur sa conscience, mais elle pourrait vivre plus ou moins normalement. Lui, il se retrouvait seul. Il n'avait jamais cru qu'il pourrait mourir. C'était une absurdité, personne ne pouvait le tuer et pourtant. D'après Lomi il s'était laisser mourir, las de la vie et de ces souffrances sans fin.
Linaor n'y croyait pas.
Il prit un caillou et le lança dans l'eau. Et lui avait-il assez vécu à présent ? Devrait-il lui se laisser mourir afin que le monde soit en paix ?
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Ven 7 Jan - 11:40

Tout à coup, son regard est attiré par quelqu'un. Une des rares personnes qui, justement, ne semble pas l'avoir remarqué, lui. Il ralentit son pas, intrigué. Cet homme, assis, semble avoir dans ses traits une expression semblable à la sienne. Comme si lui aussi savait au fond de sa chair ce qu'était la véritable souffrance. Bien sûr, dans ses gestes et son maintient, un œil aviser reconnaîtra que s'il a vu des horreurs, c'est parfois aussi par ses propres mains, guerrières. Kalirian hésite à s'arrêter. Mais que dirait-il et pourquoi? Non, il continue sa route, il est solitaire et il voit bien que l'homme aussi. Autant il accoure au moindre rêve, autant ça lui semble contre nature, indiscret de s'adresser à un inconnu dont la vie n'est pas en danger. Oubliées les manières, les simagrées et les paroles futiles d la noblesse. De ses lèvres ne sort que l'essentiel. Et l'essentiel est souvent bien peu de choses. Mais cet homme l'intrigue, alors, bêtement, il cherche son regard en passant devant lui. Imprudence inhabituelle. Curiosité peut-être vaine. Mais la souffrance reconnait et recherche la souffrance. Il y a un moment où l'on est convaincu que tout le reste n'est fait que de douces illusions que l'on ne préserve plus que pour les autres.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Ven 7 Jan - 16:48

Dés qu'il se sentit observer Linaor changea d'attitude ; par réflexe son expression se fit neutre et il dissimula son chagrin. Il avait l'habitude des regards en biais, mais ceux-ci traduisait généralement de la peur ou de la méfiance, or l'homme qui l'observait n'avait pas peur, non ce n'était même pas un regard curieux.
Il était attiré à lui comme le papillon de nuit vers la flamme... D'une certaine manière cet homme lui ressemblait, sombre et renfermé.
Il l'observa un moment sans s'en cacher, après tout ce serait un bon moyen de se divertir de ses pensées de plus en plus sombres.
Maître Linaor identifia l'homme comme étant un prêtre-guérisseur, mais un prêtre comme on en rencontrait rarement : habillé principalement de noir et de manière pratique, cet homme devait beaucoup voyager.
Un guérisseur itinérant ; seul ceux qui avait une véritable vocation acceptait ce genre de vie. C'était étrange car l'homme n'avait pas vraiment l'air d'un illuminé...
Maître Linaor se décida à lancer la conversation. Reportant son regard sur le lac il dit d'une voix parfaitement neutre.
"--L'air est pur, le ciel admirable... Une belle journée en vérité. Et pourtant qui sait combien de cris de douleur et de chagrin résonnent en se moment même sous les cieux ?"


H-J : le petit octosyllabe est emprunté à Baudelaire... ["Autant qu'un roi je suis heureux/ l'air et pure le ciel admirable/ nous avions un été semblable/ Lorsque j'en devins amoureux" Le vin de l'Assassin]
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Ven 7 Jan - 17:16

Kalirian était plus que surpris que l'inconnu lui adresse la parole. Peut-être que l'inconnu aussi avait reconnu quelque chose en lui. Peut-être l'avait-il intrigué aussi. Qui sait? Toujours est-il que ces mots, si vrais, si crus, le touchèrent. cette question, rhétorique, le définissait complétement. C'était comme être mis à nu au premier regard. Dérangeant et fascinant. Et puis, il aurait pu ne pas s'approcher, ne pas se permettre de laisser transparaître quoi que ce fut. Il avait cherché ce contact, même s'il était depuis longtemps devenu étranger à ces attitudes.
Il s'arrêta à côté de l'homme et s'abima comme lui dans la contemplation des diamants que le soleil faisait danser sur l'eau.
"Trop. Il y a trop de ces souffrances que ce temps, cruel complice, étouffe sous un voile de beauté."
Puis, après un court silence, il eut comme une esquisse de sourire. Comme un rire étouffé.
"Mais je ne vous apprend rien."
C'était une évidence. Et il détestait énoncer les évidences, lui dont la seule compagne était le silence. Il se trouvait ridicule, c'était d'une inutilité... Tout ce qu'il faisait d'habitude était pourtant pathétiquement indispensable.
Il s'assit. Pour être à la même hauteur que l'autre homme. Un égal. Et resta là, immobile. Peut-être que l'homme allait répondre, après tout c'est lui qui avait initié ce semblant d'échange. Peut-être pas. Et ils resteraient seuls avec leurs fantômes, face à une vie qui se vivait sans eux.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Ven 7 Jan - 21:10

Maître Linaor eut un rictus étrange.
" Trop ? Mais alors comme les gens heureux sauraient-ils qu'ils le sont s'ils ne voyaient pas les autres souffrir ?!"
Il partit d'un petit rire ironique. Oui, cette conversation serait intéressante. L'homme qui était venu s'assoir à ses côté n'était pas le premier crétin venu et apparemment il savait ce que le mot douleur signifiait.
"Mais c'est cela qui nous rend fort, n'est-ce pas... Comme l'on dit chez nous : La souffrance est le meilleur des maître ; La mort est réservée aux faibles."
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Ven 7 Jan - 23:57

"Vous pensez? Vous pensez vraiment que l'on peut être heureux en contemplant le malheur des autres? Ne savez-vous pas qu'en réalité, elle vous ronge de l'intérieur, sans répit, sans concessions? Alors oui, on devient plus fort. On se forge certainement la plus dure des carapaces... Mais y-a-t-il vraiment encore quelque chose à protéger? A quoi sert une coquille vide, sinon à protéger d'autres êtres qui viendraient s'y réfugier?"
Il avait dit tout cela sans s'émouvoir. D'un ton calme, mesuré. C'était la première fois qu'il abordait le sujet avec qui que ce soit. Personne ne savait... Et il ne dirait rien non plus à cet étranger. Mais il sentait qu'il pouvait parler de ces côtés sombres qu'ils semblaient partager.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Sam 8 Jan - 16:26

Maître Linaor balaya la remarque d'un geste de la main.
"En tout cas, c'est ce que semblent penser petits nobles et gros bourgeois..."
Il laissa ensuite un instant de silence pour réfléchir : Ne savez-vous pas qu'en réalité, elle vous ronge de l'intérieur, sans répit, sans concessions? D'où venait cet homme ? Jamais il n'avait entendu un prêtre-guérisseur parler de la sorte. Il dévisagea l'homme sans s'en cacher. Il avait l'air jeune, il devait avoir au plus la trentaine, mais cela ne signifiait rien : lui-même avait l'air jeune, mais peu savait son âge véritable. Sur qui était-il tombé ? Un horrible doute s'insinua en lui. Oui, la conversation serait intéressante... peut-être même dangereuse.
C'est calmement qu'il répondit à la dernière question de l'homme.
"une coquille vide qui broiera ceux qui voudrait s'y réfugier. N'espérez pas autre chose, beaucoup ne comprennent pas."
Son regard s'était fait lointain à nouveau alors que de nouveaux souvenirs venait l'assaillir. Qu'un seul ne l'avait jamais compris, et il avait fallu qu'il meurt.
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Sam 8 Jan - 18:28

Se sentir observé ainsi le mit un peu mal à l'aise. Peut-être en disait-il trop? Il ne devrait pas prendre le risque qu'on sache. C'était son secret. Sa malédiction. Et il n'avait même pas l'espoir de s'en libérer un jour autrement que par la mort. Mais ça lui était interdit. Jamais il ne pourrait se résoudre à un acte aussi lâche. Jamais il n'arriverait à aller contre tout ce qu'on lui avait appris. Oui, il était parti. Oui, il était désargenté. Oui, il venait en aide, même aux plus miséreux. Il ne suivait plus aucuns préceptes nobliaux. Mais il y avait des choses qui faisaient désormais parti de lui à jamais. La fierté et l'honneur. Et le tabou incontesté du suicide.
Perdu dans ces idées, il ne répondit qu'après quelques secondes.
"Et pourquoi s'attendre à ce qu'ils comprennent? Il y a des choses qu'on ne peut raisonner. On les vit. Mais aucun discours, aucun exemple ne pourra rendre tangible cette réalité. Les autres ne pourront que constater les conséquences. Mais comprendre..." Il hocha la tête de droite à gauche.
"Par contre, pourquoi dites-vous que la carapace brayeraient ceux qui y trouveraient refuge. Ont-ils besoin de rester plus qu'un instant? Ils ne l'utiliseront pas assez longtemps pour s'en rendre compte. Juste assez pour l'admirer..."
Il n'étonnait lui-même. D'où lui venait cette frénésie de paroles? Peut-être du calme relatif de son sommeil ou de l'impassibilité de son interlocuteur...
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Dim 9 Jan - 22:57

Linaor haussa les épaules.
Apparemment son interlocuteur cachait quelque chose et Linaor voulait le percer à jour, devait le percer à jour suivant ce qu'il cachait. Évidemment l'homme n'était pas du genre bavard et il serait difficile de le faire parler, mais Linaor savait s'y prendre.
"Et vous vous retrouvez désespérement seul."
Il fixa son interlocuteur, établissant un contacte visuel, l'empechant de fuir.
"Et cette solitude vous ronge de l'intérieur, n'est-ce pas ? Jamais vous ne parlez plus de deux fois à la même personne. Vous n'êtes qu'un passant, une ombre... Et la seule chose qui vous rattache encore à la réalité c'est la souffrance..."
Linaor lui-même savait à quel point ces paroles était vrai, il en avait fait l'expérience. Il laissa un petit moment de silence avant de reprendre d'une voix sifflante.
"Vous aimeriez d'étruir la source de cette souffrance, vous en émanciper, mais c'est elle qui vous fait vivre..."
Pendant tout ce temps il n'avait pas lacher son interlocuteur des yeux. Il devait absolument voir et surtout comprendre sa réaction,
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Jeu 13 Jan - 18:49

Kalirian n'était presque pas surpris d'entendre ces mots. Il avait ressenti une proximité presque malsaine à l'approche de cet homme. Cette conscience de la douleur. Mais pourtant, il semblait avoir une vision des choses diamétralement opposée à la sienne. Et cette similitude était dangereuse pour lui. Il s'était juré le secret. Et l'homme était trop proche de comprendre... Il avait l'habitude des manipulations de par son éducation. Il avait compris que l'homme était curieux, même s'il ne savait rien d'autre. Pour quel naïf le prenait-on? Qu'avait vécu cet homme pour pouvoir faire de telles assertions? Il devait souffrir terriblement, mais sa souffrance devait être différente de la sienne pour produire tant d'amertume.
Même si dire qu'il n'était pas amer aurait été mentir, mais son amertume se déguisait en d'autres comportements.
Pour quel naïf le prenait-on?
"Ma solitude est un choix. Et ce sont les choix qui font les hommes. Alors non. Je ne suis pas désespérément seul. " Il eu un petit rictus. "Quant à la souffrance... comme toute émotion, elle nous définit. Et elle provoque une forme étrange de dépendance. N'en sentez-vous pas vous-même les effets? Le délice des affres du tourment.. Pourquoi vouloir s'en départir?"
Ce n'était pas vraiment un mensonge. Là, à l'instant, il pensait vraiment ses paroles. Et c'était ces pensées les plus douloureuses. Car pourquoi aimer sa propre souffrance tout en vouant sa vie à en épargner les autres? C'était si mauvais... C'était maladif. Et il s'en sentait coupable. C'est pourquoi il était dérouté par son absence de cauchemar.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Ven 14 Jan - 13:08

Il était resté, il avait répondu. Bien, une brêche commençait à s'ouvrir. Et s'il fallait se livrer un peu pour découvrir ce que cachait cet homme ce n'était pas un problème.
Maître lInaor éprouvait parfois de la facinastion pour la souffrance des autres, une fascination malsaine qu'il avait finit par accepté avec les années. Par contre il se serait bien débarassé de sa propre souffrance. Et le pire était de savoir qu'il ne pouvait strictement rien faire. Rien n'y personne ne pouvait l'aider, seule la mort le délivrerait et encore... Il n'était pas sûr.
De plus la force que la malédiction donnait à son corps l'empêchait de mourir si facilement.
" Dépendence.... On peut s'habituer à la souffrance. On peut s'habituer à beaucoup. En devenir dépendant c'est autre chose..."
Ses propos étaient volontairement vague. Son étrange interlocuteur en tirait ses propres conclusions et c'est cela qui l'intéressait.
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Dim 16 Jan - 16:21

"Autre chose... C'est-à-dire?"
Kalirian ne voulait pas se laisser manipuler comme ça. Non, mais! Que croyait cet homme impudent! Il n'était pas un de ces pauvres et bienheureux petits naïfs, bien que parfois il les eu enviés... Alors s'il devait se découvrir un peu pour ne pas donner l'air d'une peur qu'il ne ressentait pas, il ferait en sorte d'en découvrir autant sur son interlocuteur!
Son regard se fit plus percent. S'il fallait jouer, il jouerait au même jeu. Même s'il était rouillé, il avait été doué pour ça en son temps, jusqu'à l'écœurement. A la question posée, l'homme ne pourrait que être plus clair. Sauf s'il prenait le parti l'éluder, mais dans ce cas, ce serait un signe tacite de défaite dans la joute verbale qu'ils avaient commencé et il prendrait la liberté se quitter la place en vainqueur. Il porta sa main à sa chevalière par réflexe, mais on ne pouvait comprendre ce geste, car autour de son cou, elle était cachée sous son habit.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Dim 16 Jan - 18:44

Maître Linaor sourit en voyant l'homme porter la main à son cou. Oui, cet homme avait bien des secrets... Ce serait amusant de les percer à jours.
"Pour être tout a fait franc, je ne connais qu'une seule personne qui soit véritablement dépendante de sa souffrance. Je n'ai jamais rien vu de plus étrange ou de plus fascinant."
Le regard de Linaor se fit vague un instant,comme fixé sur une vision intérieure. Il reporta enfin son regard sur l'homme à ses côtés.
"Vous n'avez pas le même regard. Le vôtre exprime l'amertume, la résignation inébranlable, or dans le sien on peut discerner une froide folie..."
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Ven 4 Fév - 0:55

"Vraiment? La folie n'est-elle pourtant pas une perte de maîtrise, la prise de pouvoir des passions les plus folles sur la raison? Brûlante, enivrante..."
Il se souvenait encore d'un de ses cauchemars... Quels dégâts pouvait causer un homme pris de folie. Et puis, qui peut être juge? Au fond, quelle que soit l'étrangeté ou l'horreur d'un comportement, tant qu'il y a cohérence, il y a de la raison. Un vrai fou ne pourra même pas regretter ou même comprendre la portée de ses actes.
Il savait qu'il se dévoilait en parlant. mais il savait aussi que ce débat qu'il alimentait par petites touches, le moins possible, juste de quoi attiser la conversation, d'un souffle qui ravive la flamme, ne permettait pas, du moins pour l'instant, de le percer à jour.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Sam 5 Fév - 15:31

Maître Linaor ne put empêcher un rictus de s'afficher sur ses lèvres ; il reprit rapidement un air impassible.
" Ts, vous confondez le fou et l'imbécile. Le sot se laisse submerger par ses émotions. Le fou lui n'en a plus... Où plus exactement les mêmes et il y a.."
Linaor hésita un instant, il détestait parler du sujet, mais il devrait bien s'y résoudre s'il voulait déterminer la véritable nature de son interlocuteur. Était-il vraiment semblable à lui ?
Il reprit son souffle et dit d'une voix légèrement crispée :
"Il y a cette troisième catégorie de personne dont les sentiments sont corrompus, déformés au point de rendre leur vie tel un enfer perpétuel, mais peut-être peut-on les appeler fous eux aussi"
Il n'avait pas réussit à lâcher le mot. Il préférait s'appeler lui-même fou plutôt que maudit... Il grogna et lança un autre caillou dans le lac.
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Mar 8 Mar - 22:58

Il leva un sourcil, interloqué. "Vraiment? Mais qui sommes-nous pour juger? Le fou est simplement celui qui pense et agit autrement que la masse du peuple et surtout qui l'élite bienpensante. Le fou est celui qui gène..."
Il chercha son regard. Il avait perçu une hésitation, un subtile changement de ton, On touchait un sujet sensible...
"Et en quoi est gênant celui qui souffre en silence?" Il avait là un regard froid, provocateur, un indéchiffrable brouillon d'émotions.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Mar 8 Mar - 23:25

La réponse de l'homme touchait juste...
Maître Linaor se plongea un instant dans les yeux de son interlocuteur puis sur une impulsion soudaine il éclata de rire:
" Les fous ne sont-ils pas les meilleurs des juges !? ne sont-ce pas eux qui se mettent à l'écart ?!"
Il reprit son calme légèrement troublé ; c'était, d'une certaine manière, un aveu de folie. Bien qu'elle ait été discrète et subtile, Linaor ne douta pas une seconde que son interlocuteur devinerait ou du moins soupçonnerait les implications profonde de sa déclaration.
Alors sans plus trop se soucier de secret il murmura tout bas:
"La souffrance mène à la folie et la folie mène à la solitude..." il soupira.
"Seul le fou véritable peut croire qu'une vie de solitude est possible..."
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Mar 22 Mar - 17:45

"Vous semblez dire que vous êtes vous-même fou. Mais en cherchant à converser avec moi n'allez-vous pas vous-même à l'encontre de votre raisonnement? Un fou vit dans l'entière solitude et se croit légitime, alors que vous, en me parlant, vous m'incluez dans votre univers..."
Dans un même geste, il se leva et sa voix n'était presque plus qu'un souffle, rêveur. Il allait loin. Par ces mots, il se rapprochait au delà de la limite acceptable pour un solitaire. Cet homme lui ressemblait trop. Ou pas assez...?
Il était temps de partir; il devait trouver une auberge pour la nuit. Ses cauchemars admettaient mal la belle étoile.
Il se permit une courbette pour adoucir la fin abrupte de la conversation. il salua d'un signe de tête. Et partit.
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Maître Linaor le Mar 22 Mar - 18:49

Maître Linaor ne répondit pas. Il laissa l'inconnu s'éloigner notant au passage que celui-ci s'était légèrement incliner pour le saluer. Le geste déplacé dans ce contexte était-il de l'ironie ou reflétait-il quelque chose de plus profond ? Habitude perdue qui ressurgissait dans ces étranges circonstances. Linaor sourit pour lui-même. Le problème se complexifiait encore alors que le conversation était finie... Qu'est-ce qui pouvait pousser un noble à abandonner sa condition plus que favorable ?
Qu'est-ce qui pouvait pousser un prêtre de rang à abandonner sa condition favorable ?
Il n'avait peut-être pas a chercher la réponse bien loin ; Il n'avait peut-être qu'a se tourner sur son propre passé.
Puis, il dit, comme en aparté, mais avec une voix qui portait loin :
" Le désespéré recherche le réconfort vers ceux qui lui ressemblent."
avatar
Maître Linaor
Membre des Cercles

Messages : 41
Points : 146
Réputation : 2

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Serna
Métier/Fonction: Assassin Masqué
Année de naissance: 1702

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Kalirian le Mar 22 Mar - 19:15

Kalirian frissonna presque. Il marqua un temps d'arrêt dans sa marche. Puis repartit. Sans rien dire. Sans rien faire. Oui, cet homme lui ressemblait. Et cette conversation était ce qui, de sa vie, ressemblait le plus à ce qu'il s'imaginait une discussion entre amis. Confidences et joutes verbales....?
Il esquissa un sourire, minuscule. Invisible. Tout comme sa sympathie...
avatar
Kalirian
Prêtre Guérisseur

Messages : 37
Points : 46
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Nomade
Métier/Fonction: Prêtre Guérisseur
Année de naissance: 1807

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur les quais

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum