Chambre de Nelia

Aller en bas

Chambre de Nelia

Message  Nelia le Sam 10 Nov - 23:48

Nelia entra dans sa chambre. Une spacieuse et somptueuse pièce froide. Son pas claqua sur les dalles colorées. Elle se déchaussa. Elle préférait encore ses pieds sur le sol froid.
Une soirée épuisante. Elle s'assis en tailleur sur son lit. Froissant sa robe de bal, sans scrupules.
Elle attendait. Elle avait vu son frère inquiet de cette houleuse conversation. Elle était partie vexée, alors que son interlocuteur était un homme que son frère tenait en haute estime et craignait peut-être un peu. Avait-elle fait un impair?
Elle attendait. Son frère allait venir pour la rassurer ou la reprendre sur son comportement. Elle en était presque persuadée.
En attendant, elle s'interrogeait sur cet homme. Charmant, intelligent, cruel, dangereux. Elle soutirerait des réponses à son frère, s'il n'était pas enclin à lui répondre, mais elle avait besoin de comprendre la teneur de la conversation qui, selon les propres dires du Seigneur, était d'un autre ordre que celui du simple badinage...

_________________
Naissant dans un décors parmi un faste sordide et une fausseté calculée que peut-on espérer devenir?

Juste un peu de douceur pour un instant de rêve...
avatar
Nelia
Fille de Bailli

Messages : 34
Points : 39
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1815

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Seigneur Finran le Dim 11 Nov - 21:38

Le seigneur Finran dans une attitude tout sauf seigneurial entra dans la chambre de sa sœur sans se faire annoncé, sans même frapper avant d'entrer. Il y a là des habitudes qu'il avait perdues et son émois était tel qu'il se souciait bien peu de protocole, après tout, c'était sa sœur.

" Nelia, Nelia, Nelia, es-tu complétement folle ? N'as-tu pas entendu mes mises en gardes ?"

Il ne criait pas et sa voix était des plus posée, mais le passage au tutoiement envers sa sœur dénotait un trouble certain.

"Pourquoi, par le n-, par Ordel, pourquoi lui as-tu mentit ?"

Il avait de plus en plus de peine à se contrôler, décidément sa sœur était pour lui un énorme point faible. IL avait faillit laisser échapper la locution " par le noir" ce qui, en d'autres lieux, aurait été suffisant pour le faire emprisonné si quiconque l'avait entendu. Il fallait pourtant qu'il rappelle Nelia à l'ordre elle prenait et lui faisait prendre de trop grands risques.

"Ce n'est pas un petit minou que tu provoques impunément, mais un véritable serpent ! Je te l'ai dit, sous ses airs de gentilhomme, il est dangereux !"
avatar
Seigneur Finran
Fils de Bailli

Messages : 31
Points : 39
Réputation : 0

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1813

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Nelia le Sam 8 Déc - 13:32

Lorsque Finran entra dans la pièce, elle était prête à se défendre. L'entrée en matière de son frète était par trop directe et accusatrice pour qu'elle fasse profile bas.
"Et qu'aurais-je pu faire d'autre? Lui raconter par le menu tout ce qui me rendais soupsonneuse?"
Sa voix était elle aussi un chuchottement rèche.
"Tu savais que je ne pourrais mener cette conversation à bien!"
Elle retournais la faute contre lui, défense légitime d'ume Collombe pour avoir été envoyée affromter un Serpent...

_________________
Naissant dans un décors parmi un faste sordide et une fausseté calculée que peut-on espérer devenir?

Juste un peu de douceur pour un instant de rêve...
avatar
Nelia
Fille de Bailli

Messages : 34
Points : 39
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1815

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Seigneur Finran le Mar 9 Fév - 20:33

Le seigneur Finran se détourna de sa soeur prenant sa tête des mains dans un geste d'exaspération.
"Ce que tu aurais pu faire.... Ce que tu aurais pu faire !? Tu me poses la question ?", son ton montait peu à peu à mesure qu'il perdait le contrôle de lui-même.

Il se retourna d'un bloc faisant face à sa soeur dont il pouvait sentir la colère grandissante. Oubliés les mots de réconfort et les larmes du jardin, oubliées les promesse d'aide et de compréhension, chacun rejetait sur l'autre sa frustration.

"Bien sûr que tu ne pouvais pas mener cette conversation, et tu n'avais pas à la mener. Tu aurais dû te taire et écouter ! C'est de cette manière que l'on apprend !"

Il vrilla ses yeux dans ceux de sa soeur et croisa les bras, déterminé.
avatar
Seigneur Finran
Fils de Bailli

Messages : 31
Points : 39
Réputation : 0

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1813

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Nelia le Mar 9 Fév - 20:56

"Me taire? Me taire?"

Elle se leva, fulminante!

"Alors toi aussi tu penses que je ne suis bonne qu'à ça? "

Elle était blessée. Profondément blessée par ce que ces mots laissaient sous-entendre.

"Tu me traites d'idiotes? Tu me dis tout qu'à demi-mots! Cet homme arrive et tu penses que je devrais deviner qu'il fait partie de ces gens-là? Je n'ai pas eu ton éducation, tu réalises? Tu m'obliges par là même à chercher par moi-même!"

Je n'ai pas eu le choix... Elle soupira, tentant de retrouver la maîtrise et cet apparence de calme,  celle qui est si factice et qui lui a demandé tant d'année de patience à la parfaire.

"C'est LUI qui m'a interrogé! Aurait-ce été plus adéquat de lui refuser la réponse? Aurais-je dû me retirer comme une pauvre femme sotte qui n'y entend point aux conversations masculines?"

Il m'a considérée, il m'a parlé comme à une personne... Comment pouvais-je y rester insensible?   La colère brûlait son coeur aussi fort que la blessure... Ce frère était comme tous les hommes...

_________________
Naissant dans un décors parmi un faste sordide et une fausseté calculée que peut-on espérer devenir?

Juste un peu de douceur pour un instant de rêve...
avatar
Nelia
Fille de Bailli

Messages : 34
Points : 39
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1815

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Seigneur Finran le Mar 9 Fév - 21:13

Le seigneur Finran ouvrit la bouche pour répondre, puis la referma. Il laissa retomber se bras le long du corps comme assomé par l'éclat de voix de sa soeur.
"Je.. Nelia, je.." Il referma la bouche à nouveau voyant bien que tout ce qu'il pourrait dire pour se défendre ne changerait rien.

IL soupira de lassitude cherchant une autre approche. Il commença à tourner en rond de la pièce comme un loup en cage.

"Écoute Nelia, si j'avais vraiment estimé que tu étais idiote je ne t'aurais pas présentée à lui."

Il s'arrêta et posa un regard triste sur sa soeur, qui, réalisa-t-il, avait elle aussi une bonne part de secrets qu'elle gardait enfouis en elle.

"Je n'ai pas vraiment le choix, comme toi d'ailleurs, nous n'avons que l'illusion d'un choix." Il soupira une nouvelle fois et admis enfin, plein d'amertume.

"Tu ne pouvais pas t'en sortir. J'aurais dû le savoir, mais j'avais besoins que tu sois là." Il me fait peur. Il ne le dit pas à voix haute, mais enfin il se l'avouait à lui-même. Et que venait-il de faire ? D'attirer sur le dernier être cher qui lui restait la curiosité de l'homme qu'il craignait. C'était lui-même qu'il convenait de traiter d'idiot.
avatar
Seigneur Finran
Fils de Bailli

Messages : 31
Points : 39
Réputation : 0

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1813

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Nelia le Mar 9 Fév - 21:47

Elle regarda son frère, qui sembla cueilli de surprise par sa réaction. La croyait-il encore si jeune pour s'étonner du fait qu'elle se défende? La pensait-il si bien formatée? Elle voyait bien que sa colère à lui était retombée, qu'il était mal à l'aise ou dépité... Malgré les années d'absence quelque chose encore, elle le percevait... Mais c'était trop facile...

"Finran..."

Son ton était à mis chemin entre le reproche et la tendresse. Ses yeux brillaient encore de vexation et de déception.

"Finran, tu ne peux pas agir comme ça... Tout le monde m'impose ma place, mes mots, mes pensées et moi, je dois garder les apparences, toujours... C'est mon éducation. C'est ma survie!"

Son ton de voix calme avait à nouveau monté sur la fin de sa phrase... Elle repris plus calmement mais très sérieuse.

"Que tu aies eu besoin de moi, je le conçois. Je l'apprécie et je l'accepte. Je t'ai dit que je serai là pour toi. Ce n'est pas pour à la première occasion ou à la première embuche. Je ne regrette pas d'être restée à tes côtés ; je ne t'en fais pas le reproche alors ne te le fais pas non plus. Par contre, tu ne peux pas me tenir rigueur de ne pas agir selon tes moeurs. Moi, j'ai appris le mensonge depuis toujours..."

Malgré sa colère, elle avait toujours cette tristesse, cette fêlure dans le ton. Elle voulait mettre les choses au clair. Assainir cette relation fraternelle pour qu'ils puissent véritablement compter l'un sur l'autre. Elle avait bien compris qu'il y avait plus d'enjeu qu'elle ne pouvait persevoir mais ce n'est pas pour ça qu'elle acceptait ce qu'elle considérait comme une humiliation.

_________________
Naissant dans un décors parmi un faste sordide et une fausseté calculée que peut-on espérer devenir?

Juste un peu de douceur pour un instant de rêve...
avatar
Nelia
Fille de Bailli

Messages : 34
Points : 39
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1815

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Seigneur Finran le Mer 10 Fév - 15:43

De lassitude Finran s'assit sans cérémonie sur le lit de sa soeur, le menton dan sles mains il se mit à réfléchir, les yeux dans le vague.

Il essaya de faire le tri dans ses tourments, de mettre le doigt sur ses peurs et de les démêler. Cela ne le mena à rien les noeuds que formait son esprit refusait de se défaire. Il abandonna et décida de se concentrer sur sa soeur, s'il parvenait à résoudre ses problèmes à elle peut-être que cela l'aiderai à résoudre les siens, mais pour cela il fallait qu'il comprenne un peu mieux sa situation. Il reporta son regarde sur elle, le visage crispé par la colère ses yeux pourtant criait un appel au secours muet et chargé de sanglots dissimulés.

Finran secoua la tête comme pour chasser cette image qui le blessait plus qu'il ne voulait l'admettre.

"Bien, finit-il par dire, reprenons depuis le début, tranquillement et sans colère." Il resta un moment silencieux, repassant dans sa tête les événements de la soirée.

"Nous sommes devenus des étrangers l'un pour l'autre, que cela nous plaise ou non, il nous faut l'admettre." Il jeta un coup d'oeil en coin à sa soeur afin d'étudier sa réaction. Sa remarque l'avait bouleversée, mais elle s'efforçait de rester stoïque ; elle devait probablement elle aussi percevoir la véracité de ses propos.

"Je t'ai moi-même présentée au Seigneur Lakernan de Lusen, car je ne voulais que quelqu'un d'autre le fasse. J'avais, je pense, la prétention futile de vouloir contrôler la situation..." Il eut un haussement d'épaules léger.

"Comme tu as sûrement deviné ce que je n'osais dire dans la salle de réception, cet homme est un Masqué. Lakernan est une fausse identité qu'il utilise pour se jouer des nobles et de ce qu'il appelle leur 'petits jeux'. Cela lui est aussi utile pour des raisons plus... professionnelles, comme des repérages, de la recherche d'informations ou transmission de messages." Il s'arrêta un instant le temps de repenser au message que l'homme lui avait transmis.

"Ce n'est pas... " Il s'arrêta, sur le point de mentir à demi. Il reprit sa phrase.

"Ce qu'il est important pour toi de savoir c'est que les Masqués peuvent tirer autant d'information de tes vérités que de tes mensonges si ce n'est même pas plus. Ici, parmi la noblesse c'est un affront terrible de traiter quelqu'un de menteur, affront qui peu à lui seul conduire à un duel. Là-bas c'est un peu l'inverse, c'est le fait de mentir en lui-même qui est un affront à la personne à qui l'on parle. C'est une une question ...d'habitude j'imagine."

Les épaules de Finran s’affaissèrent soudainement lorsqu'il avoua : "Cela m'a profondément choqué d'entendre que tu avais dis un mensonge. Note que je n'ai pas moi-même perçu ton mensonge ou demi-vérité, mais lui, oui. Et sois sûre qu'il percera à jour tous tes mensonges, on dit de lui qu'il est capable de déterminer si que ce qu'on lui dit de bonne fois est un mensonge de quelqu'un d'autre !"

Il regarda à nouveau sa soeur, un sourire étrange sur les lèvres et une étincelle d'admiration dans le regard.
avatar
Seigneur Finran
Fils de Bailli

Messages : 31
Points : 39
Réputation : 0

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1813

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Nelia le Mer 10 Fév - 16:27

Des étrangers l'un pour l'autre... C'était triste, mais vrai. Inévitable après tant d'années et des éducations si différentes... Elle regarda Finran faire un effort pour se calmer, pour lui parler. Des concessions. C'est ce qu'il fallait faire n'est-ce pas? Pour renouer avec ce frère étranger qu'elle aimait tant..
Elle resta tout de même debout devant lui. Trop agitée encore pour s'assoir à ses côtés.

"serait-ce de la fierté à mon égard que je perçois là?" Elle eut un petit regard espiègle. "C'est vrai que je mens bien mieux que quand tu es parti!"

Elle essayait d'alléger l'atmosphère qui était si lourde et éléctrique...

"Plus, sérieusement, j''entends bien qu'ils sont dangereux. Je l'ai perçu déjà dans les jardins. A travers ton récit... S'ils ont pu prendre tant d'ascendant sur toi, qui a toujours été mon preux chevalier..." Elle tenta un sourire. "Si tu penses leur devoir une telle allégeance, c'est qu'ils sont dangereux."

"Tu me dis qu'ils s'infiltrent partout. Tu me dis qu'ils devinent ce qui se cache derrière les mots quand je mens aussi bien que quand je dis la vérité, alors à quoi bon tenter de leur cacher quoi que ce soit si tu les crois si puissants, si omniscients?"

Il y avait presque de la dérision dans sa voix. Tout cela était si absurde... Omniscients comme des Dieux...

"C'est vrai, enfin... Que me reprocher, si de toute manière, rien ne peut être caché?"

Elle finit par s'assoir doucement à côté de Finran. Elle lisse sa robe, incertaine de ses mots..

"Tu as peur de lui, hein? C'est vrai qu'il est très impressionnant. On ne peut pas rester de marbre face à lui..." Elle eut presque un air rêveur ; souvenir de son trouble. "Mais toi, tu as peur. Vraiment peur. Pourquoi?"

C'était une question très directe, très franche, mais elle avait besoin de réponses. Elle ne pourrait jamais s'en sortir sinon. Comprendre son frère. Comprendre le monde. Ne pas être une godiche!

_________________
Naissant dans un décors parmi un faste sordide et une fausseté calculée que peut-on espérer devenir?

Juste un peu de douceur pour un instant de rêve...
avatar
Nelia
Fille de Bailli

Messages : 34
Points : 39
Réputation : 1

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1815

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Seigneur Finran le Mer 10 Fév - 16:43

Le regard de Finran redevint triste alors qu'il observait sa soeur s'assoir à ses côtés. Elle ne comprenait pas. Pourrait-elle jamais comprendre ? Étaient-ils devenus si différent l'un de l'autre ?

"Nelia, je ne suis pas fière de ta capacité à mentir, c'est même la seule chose que je te reproche dans cette conversation." Il soupira. Comment avait-elle pu croire qu'il pouvait ressentir de la fierté pour sa capacité à mentir ?! Bien sûr qu'il était fier d'elle. Fier de sa force, de son intelligence et de sa subtilité, mais pas de ses mensonges...

"A quoi bon leur cacher quoique ce soit ? et bien, le problème n'est pas de cacher quelque chose, mais la manière dont on le leur cache." et aussi les conséquences une fois qu'on est pris, parfois.

"Si tu as affaire à un Masqué, spécialement quelqu'un comme maître Linaor, il vaut mieux refuser poliment de répondre que de lui cracher un mensonge à la figure." Il s'arrêta net, réalisant trop tard son erreur, il n'avait pas prévu de révéler la véritable identité de son maitre si tôt.
avatar
Seigneur Finran
Fils de Bailli

Messages : 31
Points : 39
Réputation : 0

Feuille de personnage
Lieu de résidence: Virena
Métier/Fonction: Noble
Année de naissance: 1813

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chambre de Nelia

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum